Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 16:56




La vie du cousin Pons est faite de déceptions et d'humiliations ; mais il a une passion, une collection d'oeuvres d'art qui vaut une fortune, dont ses cousins sans scrupule vont chercher à le dépouiller.

Dernière oeuvre de la <<Comédie humaine>> parue du vivant de Balzac, "Le Cousin Pons" fut publié en 1847. Souffrant d'une insuffisance cardiaque grave, l' auteur venait de rédiger son testament, un peu comme Pons léguait son bien à son ami Schmucke.


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3a/BalzacCousinPons01.jpg/250px-BalzacCousinPons01.jpg


Rejetés et humiliés

"Le Cousin Pons",
comme "La Cousine Bette", réunis sous le titre <<Les Parents pauvres >> ,appartiennent aux <<Scènes de la vie parisienne>>, et celles-ci aux <<Études de moeurs>>. Ces deux romans ont en commun des personnages meurtris par la vie, rejetés par la société, solitaires à l'approche de la mort, et qui n'ont pas réussi à s'adapter à une époque où tout a changé. Ainsi, Pons, compositeur ayant eu son heure de gloire, n'est plus qu'un obscur chef d'orchestre. Mais il compense ses frustrations et les humiliations que lui font subir ses cousins fortunés par la gourmandise (comme le baron Hulot, dans La Cousine Bette, s'adonne à la débauche) et par la possession d'une collection d'oeuvres et d'objets d'art patiemment rassemblée. Connaisseur et amateur éclairé, il est dominé par une véritable passion, une obsession, un opium qui l'aide à supporter la vie. Alors que sa santé décline, ses cousins apprennent l'existence de sa collection, qui vaut une véritable fortune. Les convoitises s'éveillent et, subitement, Pons voit s'intéresser à lui toutes sortes de gens, tous plus avides et immondes les uns que les autres. Naïf et sans défense, il n'est pourtant pas dupe : il lègue son bien à son ami, le musicien Allemand Schmucke. Mais celui ci, après la mort de Pons, se laisse berner : contre une modeste rente viagère, il se laisse dépouiller de ses droits, et doit retourner travailler au théâtre, où il était musicien mais, cette fois, comme simple accessoiriste.


Balzac comme le cousin Pons

On ne peut lire "Le Cousin Pons" sans penser à Balzac lui même, malade et harcelé par les dettes, alors qu'il écrit ce roman. Possédé par sa passion, l'artiste, musicien dans le roman ou écrivain dans la réalité, ne peut rivaliser avec les affairistes, parasites et autres intrigants qui gravitent autour de lui, avides de profiter des moindres miettes du succès. Balzac, comme Chabert, Goriot, Birotteau, comme le baron Hulot de "La Cousine Bette"  et Pons, se retrouva seul à  l'approche de la mort, mal à l'aise dans un monde où il n'avait plus sa place. 

Balzac, comme le Cousin Pons, possédait une collection de tableaux dont il était très fier. Accrochées dans sa maison de la rue Fortunée, ces oeuvres sont souvent mentionnées dans la correspondance de l' écrivain :  un Dürer, un Sebastiano del Piomho, un prétendu Breughel, etc.

Extraits :

Après avoir fait le portrait du cousin Pons, Balzac en vient à sa <<manie >>..

Aux premiers contours de cette esquisse biographique, tout le monde va s'écrier : "Voilà,  malgré sa laideur, l' homme le plus heureux de la terre ! ".  En effet, aucun ennui, aucun spleen ne résiste au moxa qu'on se pose à l'âme en se donnant une manie. Vous tous qui ne pouvez plus boire à ce que, dans tous les temps, on a nommé la coupe du plaisir, prenez à tâche de collectionner quoi que ce soit (on a collectionné des affiches !), et vous  retrouverez le lingot du bonheur en petite monnaie. Une manie, c' est le plaisir passé à l' état d' idée ! Néanmoins, n' enviez pas le bonhomme Pons, ce sentiment reposerait, comme tous les mouvements de ce genre, sur une erreur.
Cet homme, plein de délicatesse, dont l' âme vivait par une admiration infatigable par la magnificence du Travail humain, cette belle lutte avec les travaux de la nature, était l' esclave de celui des sept péchés capitaux que Dieu doit punir le moins sévèrement : Pons était gourmand.

                     ***

Mme Cibot, la portière (la concierge) de Pons, ne veut à aucun prix voir le trésor quitter la maison. Elle commence donc par proposer au musicien et à son ami Schmucke de les nourrir tous les jours pour quelques francs

En ne voyant pas d' héritiers, ni à Pons ni à Schmucke, depuis trois ans environ Mme Cibot se flattait d' obtenir une ligne dans le testament de ses messieurs, et elle avait redoublé de zèle dans cette pensée cupide, poussée très tard au milieu de ses moustaches, jusqu' alors pleines de probité. En allant dîner en ville tous les jours. Pons avait échappé jusqu' alors à l' asservissement complet dans lequel la portière voulait tenir ses messieurs. La vie nomade de ce vieux troubadour  collectionneur effarouchait les vagues idées de séduction qui voltigeaient dans la cervelle de Mme Cibot et qui devinrent un plan formidable, à compter de ce mémorable dîner. Un quart d' heure après, Mme Cibot repartit dans la salle à manger, armée de deux excellentes tasses de café que flanquaient deux petits verres de kirsch-wasser.

Aveuglé par sa bonté, Pons ne voit pas qu'il n'inspire que de la haine à sa cousine, la présidente

Un homme moins absorbé que Pons dans son contentement, un homme du monde, un homme  défiant eût  observé la présidente et sa fille en revenant dans cette maison ;  mais ce pauvre musicien était un enfant, un artiste plein de naïveté, ne croyant qu'au bien moral comme il croyait au beau dans les art ;  il fut enchanté des caresses que lui firent Cécile et la présidente. Ce bonhomme qui, depuis douze ans, voyait jouer le vaudeville, le drame et la comédie sous ses yeux, ne reconnut pas les grimaces de la comédie sociale sur lesquelles sans doute il était blasé.

Notes :

<<C'est que Balzac a retrouvé alors une piste qui lui est familière, le drame de la succession, celui de la captation d'héritage, celui des assassinats impunis, celui des tortures infligées " aux âmes douces par les âmes dures, supplices auxquels succombent tant d'innocentes créatures ". (...) Pons est un de ces " martyrs ignorés " dont Balzac a si souvent voulu révéler les " souffrances inconnues ", son histoire est celle de la petite Pierrette dans le roman qui porte ce titre, il est un vieillard, un faible sans défense, dit Balzac. (...) La Cibot et ses complices sont des tortionnaires sournois, ils accomplissent un assassinat prémédité contre lequel la justice est impuissante>>

- Maurice Bardèche, Balzac, Julliard 1980

"L'Histoire des" Parents pauvres", le dernier chef-d'oeuvre achevé du romancier, est l'ultime " révolte " de Balzac, malade de nostalgie et d'amour, contre l'absence de l'être aimé, violemment et désespérément désiré, contre l'obsession sexuelle et la hantise de la mort, contre la peur de ne pouvoir accomplir son oeuvre, contre l'isolement dans une société de parvenus où il se sent de plus en plus étranger. (...) ...les personnages imaginaires du diptyque (...) dénoncent (...) les forces néfastes sécrétées par une société constituée de gens mesquins, méchants et rusés s'acharnant sur tout ce qui est exceptionnel, noble et grand."

 A. Lorant, Les Parents pauvres, d'Honoré de Balzac, Librairie Droz,

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cathou
  • Le blog de Cathou
  • : Bonjour à tous.... Une approche de certains écrivains ; vie, œuvres, extraits. A l'attention de la personne "ANONYME" qui se reconnaîtra.... : je n'ai jamais voulu m'approprier ce travail, j'ai noté dans ma page d'accueil les sources :Ce blog sans prétention aucune a été crée à partir de fiches -collection Atlas - et d'ouvrages - collection Lagarde et Michard et collection Nathan "Grands écrivains du Monde", -
  • Contact

Divers personnages....


DANTE


                                                                                                      Béatrice Portinari









Dante par Giotto








Première page de la Divine Comédie













************************************************






SOPHOCLE



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/92/Sophocles.jpg/220px-Sophocles.jpg

                                                                                                            


     
       

                      

                                                                                                       Antigone




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg/180px-Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg

Philotecte abandonné par les Grecs







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Sophocles_CdM_Chab3308.jpg/180px-Sophocles_CdM_Chab3308.jpg
Sophocle  Bas relief en marbre









Sophocle




*********************************************************************************




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Sanzio_01_Pythagoras.jpg/220px-Sanzio_01_Pythagoras.jpg

Pythagore



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/ca/Plato_Symposium_papyrus.jpg/220px-Plato_Symposium_papyrus.jpg

Le Banquet manuscrit sur papyrus.






Platon par Raphaël





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Aristoteles_Louvre.jpg/200px-Aristoteles_Louvre.jpg

ARISTOTE





Aristote par Raphaël




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/98/Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg/200px-Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg


Aristote sur une fresque murale à Rome




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ac/BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg/300px-BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg


Alexandre à une bataille






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/79/AlexanderAndLion.jpg/300px-AlexanderAndLion.jpg



Alexandre combattant un lion







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/3/38/Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg/200px-Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg



Bronze - Alexandre









Buste d'Alexandre le Grand







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/Alexander_and_Aristotle.jpg/250px-Alexander_and_Aristotle.jpg

Alexandre et Aristote





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Grandes_chroniques_Roland.jpg/300px-Grandes_chroniques_Roland.jpg
Enluminure "Chanson de Roland"










http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/18/Mort_de_Roland.jpg/300px-Mort_de_Roland.jpg
Mort de Roland à Ronceveaux
















http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d6/Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg/250px-Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg
Charlemagne et le Pape Adrien I






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/75/Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg/250px-Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg


Charlemagne et son fils Louis le Pieux






RUTEBOEUF

                            



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:CSPIsFWD7EZ5VM:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Jean_de_Joinville.jpg






Ruteboeuf par Clément Marot

Archives