Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 15:20


Rejeté à cause de ses origines, Arkadi, l'adolescent n'a plus qu'une idée : obtenir la puissance grâce à l'argent.

Du vivant de Dostoïevski,  "L' Adolescent"  a tout d' abord été publié dans la revue mensuelle - Les Annales patriotiques -, de janvier à septembre 1875  puis sous forme de volume l' année suivante.  Il est donc compris entre  "Les Démons"  (ou  Les Possédés, 1870) et  " Les Frères Karamazov"  (1879).

La puissance par I'argent

Arkadi Dolgorouki a deux pères : un père légal, Makar Dolgorouki, un ancien moujik qui vit en nomade, allant dispenser la Parole de maison en maison ; l'autre père, Andrei Petrovitch Versilov, est un ancien seigneur, qui passe une partie de sa vie en Occident et qui dilapide les héritages qu'il touche. La mère, une jeune serve - 
(qui appartient au(x) serf(s), qui est relatif au servage. Condition, terre serve. Qui n'est pas libre, n'a pas d'indépendance) -  a été mariée trè jeune à Makar, mais c'est avec Versilov, son propriétaire, qu'elle a eu Arkadi. Envoyé dans un collège de l'aristocratie, le jeune homme est humilié, maltraité, marginalisé à cause de ses origines. Il ne se révolte pas mais rêve de puissance et de richesse, persuadé, par ce qu'il voit autour de lui, http://ecx.images-amazon.com/images/I/41AWTSMG3YL._SL500_AA240_.jpgque <<l'argent est l'unique force capable de conduire une nullité au premier rang >>.

Pour atteindre son idée fixe, il commence par économiser, mais, impulsif et généreux, il dépense toutes ses économies. Écrasé par les dettes, mêlé à de sordides affaires de chantage, il se replie sur lui même, mais ne parvient pas à se satisfaire d'un bonheur qui serait égoïste. Il trouve enfin un début de réponse dans la sagesse de son père adoptif, Makar, le pèlerin, qui lui fait découvrir un nouveau christianisme, émanant du peuple.

Du nihilisme au christianisme

"L' Adolescent" est certes le portrait d'un jeune homme, un de ces êtres que Dostoïevski appelait nos <<enfants du temps présent>>. Comme dans "L'ldiot", comme dans "Les Démons", cet <<homme encore inachevé >> est un errant. Instable, incapable de s'accrocher à la moindre certitude, il vit dans des lieux de passage : escaliers, antichambres, auberges ou rues. Autour de lui, avec lui, ses camarades sont des voyous ou des exaltés, des suicidaires ou des meurtriers en puissance, des rêveurs, rusés, avides de la vie, touchants par leur faiblesse. Et leur milieu est celui du désordre (terme que Dostoïevski avait d'abord choisi comme titre) et de la décomposition : désordre de la famille,  décomposition de la société russe, avec son aristocratie décadente et cynique (Versilov), et la famille soi-disant idéale de Tolsoï (Makar), qui appartient à une époque révolue, loin de la Russie vivante.

Extraits :

Le roman est écrit à la première personne, comme s' il était écrit par Arkadi, comme s' il s' agissait, selon les propres mots de Dostoïevski, de <<la confession d' un grand pécheur >>.

Arkadi parle de son idée fixe

Mon idée, c' est d' être Rothschild. J'invite le lecteur au calme et au sérieux.

Je le répète : mon idée, c' est d' être Rothschild, d' être aussi riche que Rothschild,  pas simplement riche, mais précisément comme Rothschild. Dans quelle intention, pour quelle raison, quels buts je poursuis, c' est de quoi il sera question plus tard. Pour le moment, je prouverai seulement que l'obtention de mon but est mathématiquement garantie.

La chose est infiniment simple, tout le secret consiste en deux mots : opiniâtreté et continuité.

- Nous connaissons cela, me dira-t-on, ce n' est pas nouveau. En Allemagne, chaque <<Vater >> le répète à ses enfants. Et pourtant votre Rothschild (feu James Rothschild, de Paris, dont je parle) a toujours été unique, tandis qu'il y a des millions de <<Vater>>.

Je répondrai :

- Vous assurez que vous le connaissez déjà, or vous ne connaissez rien du tout. II est un point pourtant sur lequel vous avez raison : si j' ai dit que  c' est une chose infiniment simple, j' ai oublié d' ajouter que c' est aussi la plus difficile. Toutes les religions et toutes les morales du monde se ramènent à ceci  ; <<ll faut aimer la vertu et fuir le vice. >> Quoi, semble-t-il, de plus simple ? Eh bien ! faites donc quelque chose de vertueux, fuyez un seul de vos vices, essayez un peu ! Tout est là.

                       ***

L'<<adolescent>> arrive à la fin de sa confession

J' ai terminé. Certains lecteurs voudraient peut-être en savoir plus long : qu' est-il advenu de mon <<idée >>, qu' est-ce que cette nouvelle vie qui a commencé pour moi et dont je parle si mystérieusement ? Mais cette nouvelle vie, cette voie nouvelle qui s' ouvre devant moi c' est justement mon  <<idée >>, la même qu' autrefois, mais sous une forme toute différente, au point qu' on ne la reconnaît plus. Tout cela ne peut pas entrer dans ces mémoires, parce que c' est une tout autre chose. L' ancienne vie est finie, et la nouvelle ne fait que commencer.  J' ajouterai cependant     l' indispensable. Tatiana Pavlovna, mon amie sincère et aimée, me presse à peu près chaque jour d' entrer absolument et au plus tôt à l' Université : "Ensuite, quand tu auras terminé tes études, tu verras ce que tu as à faire. Pour le moment, termine tes études." J' avoue que cette proposition me donne à réfléchir, mai j' ignore totalement la décision que je prendrai.

Notes :

"Entre " Les Démons"  et  "Les Frères Karamazov", " L' Adolescent"  semble secondaire, et la plupart des commentateurs l'ont dédaigné. Il est cependant l'un des cinq grands romans de Dostoïevski et, pour être moins tragique que les autres, il n'est pas moins riche de substance. Il  a cette originalité de traiter un sujet difficile, alors négligé : la psychologie de cet âge trouble où de l' enfant émerge l' homme. Il abonde en motifs d' intérêt. Enfin il est, si l' on excepte le second "Journal d'un Écrivain",  l'avant-dernier ouvrage de l'auteur, et de ce fait il a droit à une considération particulière."

. Pierre Pascal, introduction à L' Adolescent, Gallimard, 1956

<<Quels sont les moyens - désignés comme bas - pour parvenir à la puissance ? L'argent, a répondu Raskolnikov ; l'argent, crie-t-on à chaque page de L'ldiot ; et si, dans Les Démons, l'auteur, saisi par le drame netchaeviste, s'est éloigné de ce sujet, l'adolescent retourne au dieu Moloch. L'argent est l'unique force capable de conduire une nullité au premier rang. Mais si Arkadi Dolgorouki disposait de la puissance que confère l'argent, que voudrait-il en faire ? Si seulement  j' avais la puissance, je n'en aurais plus besoin, répond l'adolescent>>.

. Dominique Arban, Dostoïevski, Le Seuil, 1967

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathou
commenter cet article

commentaires

clovis simard 29/01/2011 19:30


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-17: L'ARGENT ($) !

l'HUMAIN ET L'ARGENT ? IL EST UN AMI ?

Cordialement

Clovis Simard


Présentation

  • : Le blog de Cathou
  • Le blog de Cathou
  • : Bonjour à tous.... Une approche de certains écrivains ; vie, œuvres, extraits. A l'attention de la personne "ANONYME" qui se reconnaîtra.... : je n'ai jamais voulu m'approprier ce travail, j'ai noté dans ma page d'accueil les sources :Ce blog sans prétention aucune a été crée à partir de fiches -collection Atlas - et d'ouvrages - collection Lagarde et Michard et collection Nathan "Grands écrivains du Monde", -
  • Contact

Divers personnages....


DANTE


                                                                                                      Béatrice Portinari









Dante par Giotto








Première page de la Divine Comédie













************************************************






SOPHOCLE



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/92/Sophocles.jpg/220px-Sophocles.jpg

                                                                                                            


     
       

                      

                                                                                                       Antigone




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg/180px-Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg

Philotecte abandonné par les Grecs







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Sophocles_CdM_Chab3308.jpg/180px-Sophocles_CdM_Chab3308.jpg
Sophocle  Bas relief en marbre









Sophocle




*********************************************************************************




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Sanzio_01_Pythagoras.jpg/220px-Sanzio_01_Pythagoras.jpg

Pythagore



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/ca/Plato_Symposium_papyrus.jpg/220px-Plato_Symposium_papyrus.jpg

Le Banquet manuscrit sur papyrus.






Platon par Raphaël





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Aristoteles_Louvre.jpg/200px-Aristoteles_Louvre.jpg

ARISTOTE





Aristote par Raphaël




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/98/Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg/200px-Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg


Aristote sur une fresque murale à Rome




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ac/BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg/300px-BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg


Alexandre à une bataille






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/79/AlexanderAndLion.jpg/300px-AlexanderAndLion.jpg



Alexandre combattant un lion







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/3/38/Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg/200px-Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg



Bronze - Alexandre









Buste d'Alexandre le Grand







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/Alexander_and_Aristotle.jpg/250px-Alexander_and_Aristotle.jpg

Alexandre et Aristote





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Grandes_chroniques_Roland.jpg/300px-Grandes_chroniques_Roland.jpg
Enluminure "Chanson de Roland"










http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/18/Mort_de_Roland.jpg/300px-Mort_de_Roland.jpg
Mort de Roland à Ronceveaux
















http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d6/Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg/250px-Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg
Charlemagne et le Pape Adrien I






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/75/Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg/250px-Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg


Charlemagne et son fils Louis le Pieux






RUTEBOEUF

                            



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:CSPIsFWD7EZ5VM:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Jean_de_Joinville.jpg






Ruteboeuf par Clément Marot

Archives