Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 14:05


2)  Arthur Rimbaud  -  1854  -  1891

Autant que par son oeuvre, Rimbaud a fasciné par son destin : <<l' homme aux semelles de vent>>, selon l'expression de Verlaine, traverse, de seize à vingt ans, la poésie française et la métamorphose, puis disparaît aux quatre horizons de l'aventure pour trafiquer de l'ivoire et des armes dans les mystérieux royaumes abyssins.

Voyou, saint, dieu, pervers, crétin, ascète, imposteur : on insulte Rimbaud ou on le prie. Il semble interdit d'en parler : l'accusation de vouloir récupérer l'archange du bien ou du mal est immédiate. Il semble cependant que de nos jours l'auteur Rimbaud soit abordé avec moins de passion : une fois dénoncés les mythes entourant le personnage, l'espace s'ouvre à une critique désormais plus sereine.


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d1/Carjat_Arthur_Rimbaud_1872_n2.jpg/200px-Carjat_Arthur_Rimbaud_1872_n2.jpgLe 20 octobre 1854 naît à Charleville Jean-Nicolas-Arthur Rimbaud. Son père, capitaine au 47 de ligne, suit son régiment et n'est à la maison que de loin en loin. A partir de 1860, la séparation est définitive entre le capitaine et son épouse. Rimbaud n'a donc pratiquement pas connu son père et cette absence fut ressentie par l'enfant comme un manque. Quant à sa mère, elle se caractérise par sa rigueur et son inflexibilité ; elle enseigne le devoir et étouffe l'expression du sentiment. L'enfant Rimbaud ressent comme un autre manque cette absence de tendresse maternelle. En 1865 le garçon entre au collège de Charleville : il fait en un an ses classes de sixième et cinquième. Ce rêve d'une famille réconciliée et aimante se développe à partir d'une promenade solitaire de l'enfant dans la nature. Dans l'imaginaire du poète la nature fonctionne symboliquement comme une équivalence de la vraie famille. L'enfant Rimbaud, docile, timide, bon élève, est un rêveur. Son rêve ne fait pas que lui rendre la famille qu'il n'a pas, il met au jour certains aspects de sa personnalité qu'il ose confier au papier et qu'étouffe l'éducation maternelle : rêve d'un enfant non - conformiste et qui n'accepte pas si facilement les leçons des adultes : <<...Pourquoi apprendre le latin ? [...] Pourquoi apprendre et de l'histoire et de la géographie ? [...] Passons au grec [...] cette sale langue n'est parlée par personne [...]sapristi moi je serai rentier [...] Ah ! saperpouillotte ! >>

 
Nous possédons quelques traces de l'activité du collégien, notamment un ensemble de vers et proses en latin qui furent publiées dans le Bulletin Officiel de l'Académie de Douai. Le premier devoir de vers latins de 1868, parfois intitulé "Le Songe de l'Écolier",  peut témoigner de la confiance du garçon de quatorze ans dans sa vocation de poète : les Muses et Apollon viennent sacrer poète l'enfant enformi, enfant semblable à celui du "Prologue" :  en rupture d'école, il fuit solitairement dans la nature. Les succès scolaires, la publication des devoirs dans le Bulletin, confirment le bien-fondé de cette ambition, exaltent le désir du jeune Arthur Rimbaud d'être reconnu au plus tôt comme tel. A  la fin  de 1869, il fait parvenir à la " Revue pour Tous"  le premier poème français que nous ayons de lui : <<Les Étrennes des orphelins" *
Une nouvelle image symbolique apparaît dans ce texte pour accompagner le retour rêvé de la mère douce et tendre, celle de la rencontre du soleil et de la terre. L'image de ces noces va parcourir toute la production à venir de Rimbaud.

* http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/arthur_rimbaud/les_etrennes_des_orphelins.html


  Georges Izambard, prend en charge la classe de rhétorique où Rimbaud est élève. Arthur Rimbaud  trouve un confident en ce jeune professeur aux idées libérales. Izambard fait connaître les poètes parnassiens à son élève. Rimbaud s'enthousiasme et les poèmes de cette période, sont  marqués par l'influence de cette école.
Les événements de 1870 - 1871 accentuent son attitude de révolte et son goût de l'aventure, très vif depuis l'enfance. Après la déclaration de guerre, au lieu de se présenter au baccalauréat, il gagne Paris, pour être d'ailleurs arrêté aussitôt car il a voyagé sans billet. Georges Izambard le fait libérer, le reçoit à Douai, puis le ramène à Charleville. Rimbaud applaudit à la chute de l'Empire, apprend avec joie l'insurrection de la Commune et s'indigne de la répression.
Dans ses poèmes il attaque violemment Napoléon III, le conformisme bourgeois et le catholicisme ; mais il laisse paraître sa pitié pour les enfants pauvres (Les Effarés**) ou les morts de la guerre (Le Dormeur du val) ***. Cependant il brûle toujours d'aller à Paris, de connaître les milieux littéraires et de faire publier ses vers.

**  http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/arthur_rimbaud/les_effares.html
*** http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/arthur_rimbaud/le_dormeur_du_val.html


En septembre son rêve se réalise : il a envoyé des poèmes à Verlaine et celui-ci, enthousiasmé, l'invite à Paris. Rimbaud choque ceux qu'il approche par la grossièreté de ses manières, mais,lorsqu'il quitte la capitale en juillet 1872, Verlaine le suit. Ils mènent alors, en Belgique et en Angleterre, une existence errante qui inspire à Verlaine ses "Romances sans paroles" et à Rimbaud certaines de ses "Illuminations". Finalement c'est le drame : le 10 juil1et 1873, à Bruxelles, Verlaine blesse son ami d'une balle de revolver. Après sa conversion il tentera vainement de le ramener à Dieu, et ils cesseront de se voir après une dernière réunion à Stuttgart en 1875.

La vie qu'il mène en  marge de la morale et de la société n'est pour Rimbaud que l'aspect extérieur d'une prodigieuse aventure, conçue dans son esprit dès le printemps de 1871 : "l'aventure du voyant". <<Je dis qu'il faut être voyant, se faire voyant. - Le Poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. Toutes les formes d'amour, de souffrance, de folie ; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n'en garder que les quintessences >>.
(Lettre à Pau/ Demeny, 15 mai 1871). <<Fils du Soleil >>,
Rimbaud va tenter d'embrasser l' univers par la magie des sensations, des hallucinations et d' un langage poétique renouvelé.

 Lorsqu'il arrive à Paris en 1871, il vient de composer un long poème, "Bateau ivre" * qui décrit de façon symbolique l'expérience dont il rêve et qui peut-être a déjà commencé.

*
http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/arthur_rimbaud/le_bateau_ivre.html


Dans les poèmes de 1872,le << dérèglement des sens >> se traduit par des superpositions hardies de sensations  ou d'images ; ainsi "Marine" * nous offre la surimpression d'un paysage marin à un paysage terrestre.

* Marine

Les chars d'argent et de cuivre--
Les proues d'acier et d'argent--
Battent l'écume,--
Soulèvent les souches des ronces--
Les courants de la lande,
Et les ornières immenses du reflux,
Filent circulairement vers l'est,
Vers les piliers de la forêt,--
Vers les fûts de la jetée,
Dont l'angle est heurté par des
tourbillons de lumière.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathou
commenter cet article

commentaires

jean-paul 14/10/2011 15:50


la rimb mére d'arthur rimbaud au theatre du temps paris 11e j'usqu'au 15 novembre
merci
on vous attends


Présentation

  • : Le blog de Cathou
  • Le blog de Cathou
  • : Bonjour à tous.... Une approche de certains écrivains ; vie, œuvres, extraits. A l'attention de la personne "ANONYME" qui se reconnaîtra.... : je n'ai jamais voulu m'approprier ce travail, j'ai noté dans ma page d'accueil les sources :Ce blog sans prétention aucune a été crée à partir de fiches -collection Atlas - et d'ouvrages - collection Lagarde et Michard et collection Nathan "Grands écrivains du Monde", -
  • Contact

Divers personnages....


DANTE


                                                                                                      Béatrice Portinari









Dante par Giotto








Première page de la Divine Comédie













************************************************






SOPHOCLE



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/92/Sophocles.jpg/220px-Sophocles.jpg

                                                                                                            


     
       

                      

                                                                                                       Antigone




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg/180px-Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg

Philotecte abandonné par les Grecs







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Sophocles_CdM_Chab3308.jpg/180px-Sophocles_CdM_Chab3308.jpg
Sophocle  Bas relief en marbre









Sophocle




*********************************************************************************




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Sanzio_01_Pythagoras.jpg/220px-Sanzio_01_Pythagoras.jpg

Pythagore



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/ca/Plato_Symposium_papyrus.jpg/220px-Plato_Symposium_papyrus.jpg

Le Banquet manuscrit sur papyrus.






Platon par Raphaël





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Aristoteles_Louvre.jpg/200px-Aristoteles_Louvre.jpg

ARISTOTE





Aristote par Raphaël




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/98/Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg/200px-Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg


Aristote sur une fresque murale à Rome




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ac/BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg/300px-BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg


Alexandre à une bataille






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/79/AlexanderAndLion.jpg/300px-AlexanderAndLion.jpg



Alexandre combattant un lion







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/3/38/Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg/200px-Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg



Bronze - Alexandre









Buste d'Alexandre le Grand







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/Alexander_and_Aristotle.jpg/250px-Alexander_and_Aristotle.jpg

Alexandre et Aristote





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Grandes_chroniques_Roland.jpg/300px-Grandes_chroniques_Roland.jpg
Enluminure "Chanson de Roland"










http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/18/Mort_de_Roland.jpg/300px-Mort_de_Roland.jpg
Mort de Roland à Ronceveaux
















http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d6/Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg/250px-Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg
Charlemagne et le Pape Adrien I






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/75/Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg/250px-Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg


Charlemagne et son fils Louis le Pieux






RUTEBOEUF

                            



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:CSPIsFWD7EZ5VM:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Jean_de_Joinville.jpg






Ruteboeuf par Clément Marot

Archives