Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 13:03


Un jeune aristocrate dédaigne l'amour que lui offre une jeune femme pour s'éprendre d'elle quand il est trop tard.

    Adamo DIDUR dans
      Eugène Onéguine


250px-Adamo_Didur_in_Eugene_Onegin.jpg
Dans ce roman en vers publié en 1833, la narration, entrecoupée de digressions, de parodies et d'effusions lyriques  bouscule les règles du roman  traditionnel. Tchaïkovski a d'autre part repris l'argument du roman en 1879 dans son opéra "Eugène Onéguine".

Ironie du destin

Eugène Onéguine, jeune aristocrate russe désoeuvré, traîne son ennui de fêtes moscovites en lectures disparates et en rêves de voyage. L'héritage d'un oncle l'amène à vivre à la campagne où il se lie d'amitié avec un jeune poète <<shillérien >>, Lenski, passionnément épris d'Olga. La soeur de cette dernière, Tatiana, déclare dans une lettre son amour à Onéguine, qui la repousse. A la suite d'un malentendu né de la jalousie, Lenski et Onéguine se battent en duel. Lenski est tué. Cet épisode dramatique (qui constitue une tragique coïncidence avec la propre mort de Pouchkine) est pressenti en rêve par Tatiana. Onéguine se met à voyager, tandis qu'Olga oublie très vite Lenski et que Tatiana, toujours amoureuse d'Onéguine, se marie cependant avec un général moscovite. De retour à Moscou, le héros retrouve l'amante dédaignée jadis et s'éprend d'elle, mais elle se refuse à lui par fidélité à son mari.

Un  <<Je >>  omniprésent

Dès le début de son roman, Pouchkine déroute le lecteur par un fragment de texte apparemment étranger à la narration et dont le sens ne s'éclaircira qu'à la fin du premier chapitre. Le narrateur se fera ainsi entendre tout au long de son oeuvre par des commentaires sur le récit qu'il est en train de faire, sur son style, et sur l'attente du lecteur. Le rôle des trois personnages principaux acquiert ainsi un autre sens sous l' éclairage du projet déconstructionniste et autobiographique qui gouverne tour à tour le récit : Onéguine représenterait dans cette optique le dandy épris des plaisirs et des nouveaux ouvrages, double de Pouchkine ; la parodie du langage ampoulé et rhétorique de Lenski, ainsi que le fait qu'il soit tué dans l'histoire, règlent son compte à ce type de littérature ; Tatiana enfin, personnage que le narrateur semble affectionner particulièrement, parle certes le langage des romans par lettres du XVIII ème siècle, mais est aussi ouverte au langage du rêve, de l'inconscient et des contes populaires, désignés ainsi comme source authentique d'inspiration.

Extraits

Des échos voilés de l'opposition de Pouchkine au pouvoir en place se font sentir dans le roman dans les références faites à Ovide, poète exilé de Rome pour son opposition politique, et par les allusions de la dernière strophe aux amis décembristes exécutés sur l'ordre du tsar.


Le rêve de Tatiana
Le monde des légendes et des fantasmes
Tatiana tente de s'échapper
Mais pas moyen, les choses se gâtent,
Elle cherche, elle voudrait bien crier
Eh non : Eugène ouvre la porte
Et des visions d' enfer en sortent.
Tania paraît, et tous de rire
Un rire sauvage et encore pire,
Des yeux de vieilles concupiscentes,
Des queues, des cornes, des sabots,
Des mains velues, des langues sanglantes,
Des doigts osseux, des barbes, des crocs,
Et tous ensemble ils la désignent
Et chacun crie : <<Elle est à moi >>.

Épanchement lyrique du poète

Triste m' est ton apparition,
Printemps, printemps ! D'aimer c'est l'heure !
Et quelle languide agitation
Court dans mon sang, court dans mon coeur !
Avec quel morne attendrissement,
Je jouis du souffle ondoyant,
Du doux printemps sur ma figure,
Au sein de la calme nature !
La jouissance m'est-elle étrangère ?
Et tout ce qui plaît et qui vit,
Tout ce qui brille, qui ravit,
Entraînerait tristesse amère
Dans cette âme morte depuis longtemps,
Et tout lui serait accablant ?

***
Parodie de rhétorique classique
Pour sa conquête, félicitons
Notre charmante Tatiana,
Mais j'oublierai qui nous chantons
Si je ne porte ailleurs mes pas.
Au fait, lecteur, je vous le dis
Je chante ici un jeune ami
Et ses facéties nombreuses.
Bénis ma tâche laborieuse
O toi, Muse de l'épopée
Mets-moi un bâton sûr en main
Pour queje suive le droit chemin.
Mais ça suffit.Bas le fardeau !
Le classicisme j' ai honoré,
Bien tard, mais le prologue est fait.


Notes :


<<Pouchkine fut un narrateur n'hésitant pas à rompre avec la littérature d'évasion et le romantisme pour donner leur vrai nom aux choses, ce qui, à l' époque, choqua énormément ses contemporains. >>

- Serge Radine, <<Pouchkine, poète du peuple russe >>,La Suisse Contemporaine, N°7, juillet 1946

<<Ces enjambées ébranlaient la hiérarchie des genres, causaient des avalanches et des glissements de terrain du genre d' Eugène Onéguine, roman en vers qui finit par s'ébouler en anti-roman digne du Tristram Shandy de Steme.
Envisagé comme un personnage relativement cohérent  (encore qu'il ne le soit pas réellement), vu à distance, en tant que type littéraire, Onéguine ne ressemble pas à Pouchkine - qu' est-ce que celui-ci pourrait avoir en commun avec un homme chez qui on ne trouve pas une once de poésie ? - alors que les traits particuliers et les menus détails coïncident à tel point qu' on croirait que l'auteur s'est regardé dans une glace et a transposé trait pour trait son esprit superficiel, son snobisme, sa paresse, son incroyance, l' attention portée à ses ongles, etc. >>

- Serge Radine, Abraham Tertz, André Siniavski, Promenades avec Pouchkine, Seuil, 1976

<<Le roman de Pouchkine est une autocritique du langage littéraire de son temps, rendue possible en éclairant les unes par les autres toutes les principales variantes des tendances, des genres et des coutumes. >>

- Mikhail Bakhtine, Esthétique et théorie du roman, Gallimard, 1978

 

 

 

 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cathou
  • Le blog de Cathou
  • : Bonjour à tous.... Une approche de certains écrivains ; vie, œuvres, extraits. A l'attention de la personne "ANONYME" qui se reconnaîtra.... : je n'ai jamais voulu m'approprier ce travail, j'ai noté dans ma page d'accueil les sources :Ce blog sans prétention aucune a été crée à partir de fiches -collection Atlas - et d'ouvrages - collection Lagarde et Michard et collection Nathan "Grands écrivains du Monde", -
  • Contact

Divers personnages....


DANTE


                                                                                                      Béatrice Portinari









Dante par Giotto








Première page de la Divine Comédie













************************************************






SOPHOCLE



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/92/Sophocles.jpg/220px-Sophocles.jpg

                                                                                                            


     
       

                      

                                                                                                       Antigone




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg/180px-Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg

Philotecte abandonné par les Grecs







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Sophocles_CdM_Chab3308.jpg/180px-Sophocles_CdM_Chab3308.jpg
Sophocle  Bas relief en marbre









Sophocle




*********************************************************************************




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Sanzio_01_Pythagoras.jpg/220px-Sanzio_01_Pythagoras.jpg

Pythagore



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/ca/Plato_Symposium_papyrus.jpg/220px-Plato_Symposium_papyrus.jpg

Le Banquet manuscrit sur papyrus.






Platon par Raphaël





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Aristoteles_Louvre.jpg/200px-Aristoteles_Louvre.jpg

ARISTOTE





Aristote par Raphaël




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/98/Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg/200px-Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg


Aristote sur une fresque murale à Rome




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ac/BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg/300px-BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg


Alexandre à une bataille






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/79/AlexanderAndLion.jpg/300px-AlexanderAndLion.jpg



Alexandre combattant un lion







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/3/38/Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg/200px-Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg



Bronze - Alexandre









Buste d'Alexandre le Grand







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/Alexander_and_Aristotle.jpg/250px-Alexander_and_Aristotle.jpg

Alexandre et Aristote





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Grandes_chroniques_Roland.jpg/300px-Grandes_chroniques_Roland.jpg
Enluminure "Chanson de Roland"










http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/18/Mort_de_Roland.jpg/300px-Mort_de_Roland.jpg
Mort de Roland à Ronceveaux
















http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d6/Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg/250px-Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg
Charlemagne et le Pape Adrien I






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/75/Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg/250px-Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg


Charlemagne et son fils Louis le Pieux






RUTEBOEUF

                            



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:CSPIsFWD7EZ5VM:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Jean_de_Joinville.jpg






Ruteboeuf par Clément Marot

Archives