Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 14:08


1850  1894


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/38/Rls-pc1.jpg/250px-Rls-pc1.jpg
L' auteur de "L' lle au trésor" et de "Dr Jekyll et Mr Hyde" mena une vie d' errance, due à la maladie et à une  "manie ambulante" sur laquelle il prit sa revanche en écrivant des romans d'aventures pleins d'entrain et de jeunesse.


Certains critiques considèrent que le chef-d' oeuvre de Stevenson est "Le Barrage d'Hermiston", un roman inachevé publié deux ans après la mort de son auteur. On y trouve, parfaitement maîtrisés et approfondis, les thèmes qui lui sont chers : ceux de la poursuite, qui conduit inexorablement à un dénouement dramatique entre le chasseur et sa proie, du mal et de la prédestination.



Les germes de la révolte


Fils unique d'un ingénieur, Robert Louis Balfour Stevenson   voit le jour a Édimbourg, le 13 Novembre  1850. Confié a une femme du  peuple, il grandit en écoutant des légendes écossaises et des récits religieux qui, ajoutés à son goût pour la campagne, contribuent à former sa sensibilité littéraire. Atteint de tuberstevenson0001.jpgculose, il séjourne avec sa mère sur la Côte d' Azur et dans l'île de Wight, ce qui renforce sa passion des voyages. Écolier irrégulier, il cherche toujours l'évasion et la trouve dans les romans de Scott et de Dumas.Très tôt, il entre en conflit avec son milieu en s'élevant contre la rigueur du presbytérianisme ambiant.
Dérogeant à la tradition, il devient agnostique. Toutefois, fidèle à la coutume familiale, pour un temps du moins, il entre à l'école d'ingénieurs d' Anstruthen, où il fait des études brillantes, obtenant un diplôme pour un travail très remarqué sur l'éclairage domestique. Mais sa santé lui interdisant toute vie professionnelle, il s'oriente vers une vie de bohème. Une aventure romanesque avec une fille des Highlands lui vaut d'être envoyé dans le Suffolk. Là, il fait la connaissance d'un critique influent, qui deviendra son ami et son éditeur et qui l'introduit dans les milieu littéraire.

Le temps des voyages et des publications

Le jeune homme n'en entreprend pas moins des études de droit, s'inscrit au barreau en 1875, sans pourtant jamais exercer. Il délaissera peu à peu cette première carrière au profit de ce qu'il sent être sa véritable http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0d/Fanny_Osbourne_1.jpg/225px-Fanny_Osbourne_1.jpgvoie, la littérature : un premier article, "Appel au clergé de l'Église d'Écosse" (1875), est publié dans le Cornhill Magazine. Cependant, sa santé, mais aussi sa curiosité toujours en éveil, l'obligent à vagabonder. Il verra successivement les Hébrides, le pays de Galles, l' Allemagne et la France. La découverte de Montaigne, de Hugo, de Balzac et de Villon n'est pas sans influencer une esthétique qui porte par ailleurs la marque des écrivains anglais contemporains. A la jonction du voyage et de l'écriture, on trouve un premier livre, "Un Voyage sur le continent" (1878), inspiré par la descente en canoë de la Sambre et de l'Oise, puis un second, "Voyage avec un âne dans les Cévennes" (1879). S'intercalant dans cette suite d'allées et venues, il y a la rencontre déterminante, en 1876 avec celle qui sera sa femme, Fanny Osborne. Première artiste américaine à avoir été admise parmi les peintres de Barbizon, elle partage avec Stevenson le même rejet des contraintes sociales et la même passion pour Paris. Fanny divorce de son mari en 1878 et Stevenson, malgré la précarité de sa santé, la rejoint aux États- Unis au terme d'un voyage éprouvant qu'il rapporte dans "The Amateur Emigrant". En 1880, leur union est rendue publique.

Le temps des récits d'aventures

Malgré la menace toujours présente de la phtisie, Stevenson connaît des années de gloire. Courant toujours, sous l'oeil attentif de Fanny, d'un lieu à l'autre - Suisse, Provence, Hyères -, pour combattre son mal, il consacre le reste de son temps à écrire des récits destinés à son jeune beau-fils, Lloyd Osbome, et qui feront de lui le romancier de l'enfance. De cette période naissent les "Nouvelles Mille et Une Nuits" (1882), le "Jardin de poèmes pour enfants" (1885) et surtout "L' Ile au trésor" (1883), son premier http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/83/Treasure_Island-Scribner%27s-1911.jpg/280px-Treasure_Island-Scribner%27s-1911.jpggrand triomphe. Il s'installe alors sur les bords de la Méditerranée, non loin de Hyères, et coule les jours les plus heureux de sa vie, sa maladie lui accordant quelque répit et le succès de son livre renforçant encore son bonheur. Avec Stevenson, le roman d'aventures se double d'une quête symbolique et acquiert ses lettres de noblesse. Qu'il s'agisse de "Kidnappé" (1886) et de sa suite, "Catriona" (1893), ou des récits précédents, toujours on remarque le thème de la poursuite et de la confrontation tragique entre le chasseur et sa proie. Dans un tout autre registre, mais toujours avec le même succès, "Dr Jekyll et Mr Hyde" (1886) pose le problème du dédoublement de personnalité. Malgré l'aspect plaisant de ses histoires, c'est le thème du Mal qui hante Stevenson.

Le refuge des îles

Malgré sa maladie, Stevenson compose coûte que coûte, alité ou non. Loin d'abandonner ses déplacements, il s' embarque pour une croisière en Océanie, à la mort de son père, en 1887. C'est l'occasion de découvrir les Marquises, Tahiti, les Samoa occidentales, où il finit par mettre pied. Il s'installe dans l'île d'Opolu et y fait construire sa maison de Vailima. Loin de l' Angleterre victorienne, Tusitala -  "le conteur d'histoires" comme l' ont sumommé les indigènes - retrouve auprès de ceux-ci cette enfance qu'il a tant célébrée dans ses ouvrages et dont "La Plage de Falesa" (1892) porte la trace. Mais ses dernières oeuvres témoignent aussi de son attachement à l'Écosse : "Le Maître de Ballantrae" (1889) en offre un exemple. Dernières oeuvres souvent inachevées : "Le Barrage d'Hermiston" et  "Dans les Mers du sud", mais où son génie éclate encore. La maladie finira par avoir raison de lui. C'est à la suite d'une congestion cérébrale qu'il s'éteint le 3 décembre 1894. Chez lui, le romancier aura bien souvent fait de l' ombre au poète et à l' essayiste. Selon son voeu, il fut enterré par les indigènes au sommet du pic Vaea, d'où sa tombe domine le Pacifique.

Notes

Le choix impossible entre deux patries

"La vérité est que, tout en reconnaissant l'évidente impossibilité, Robert Louis désire être à la fois en Angleterre - car c'est un peu d'elle qu'il est venu chercher à Sydney - et aux Samoa, pour ce que ces deux contrées aux antipodes l'une de l'autre représentent en valeur synthétique."

-Bernard Gorsky, Trois Tombes au soleil, Albin Michel, Paris, 1976

Le choix de l'écriture

<<Et puis Robert Louis va bientôt se mettre à écrire. Au cours d'un repas de famille, il fait la connais sance d'un homme de lettres. (...) Il s'agit d'un certain Robert Ballantyne, romancier populaire alors au sommet de la gloire, un grand homme à la barbe noire. (...) Or, quelle est l'arme favorite de ce géant à la barbe noire ? L'écriture. Écrire et raconter des histoires ! Mais raconter des histoires, Louis ne fait que cela, jour et nuit ! Suffit-il donc de prendre une plume pour devenir un héros ?
Qu'à cela ne tienne ! Robert Louis trempe la sienne dans l'encrier. Il entreprend tout d'abord une traduction d'Ovide en octosyllabes écossais. Puis, à l'âge de treize ans, il fonde une revue de collège, The Schoolboy' s Magazine. >>

- Rodolphe Jacquette, Tusitala, la vie aventureuse de R. L. Stevenson, Seghers, Paris, 1980

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cathou
  • Le blog de Cathou
  • : Bonjour à tous.... Une approche de certains écrivains ; vie, œuvres, extraits. A l'attention de la personne "ANONYME" qui se reconnaîtra.... : je n'ai jamais voulu m'approprier ce travail, j'ai noté dans ma page d'accueil les sources :Ce blog sans prétention aucune a été crée à partir de fiches -collection Atlas - et d'ouvrages - collection Lagarde et Michard et collection Nathan "Grands écrivains du Monde", -
  • Contact

Divers personnages....


DANTE


                                                                                                      Béatrice Portinari









Dante par Giotto








Première page de la Divine Comédie













************************************************






SOPHOCLE



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/92/Sophocles.jpg/220px-Sophocles.jpg

                                                                                                            


     
       

                      

                                                                                                       Antigone




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg/180px-Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg

Philotecte abandonné par les Grecs







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Sophocles_CdM_Chab3308.jpg/180px-Sophocles_CdM_Chab3308.jpg
Sophocle  Bas relief en marbre









Sophocle




*********************************************************************************




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Sanzio_01_Pythagoras.jpg/220px-Sanzio_01_Pythagoras.jpg

Pythagore



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/ca/Plato_Symposium_papyrus.jpg/220px-Plato_Symposium_papyrus.jpg

Le Banquet manuscrit sur papyrus.






Platon par Raphaël





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Aristoteles_Louvre.jpg/200px-Aristoteles_Louvre.jpg

ARISTOTE





Aristote par Raphaël




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/98/Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg/200px-Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg


Aristote sur une fresque murale à Rome




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ac/BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg/300px-BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg


Alexandre à une bataille






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/79/AlexanderAndLion.jpg/300px-AlexanderAndLion.jpg



Alexandre combattant un lion







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/3/38/Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg/200px-Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg



Bronze - Alexandre









Buste d'Alexandre le Grand







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/Alexander_and_Aristotle.jpg/250px-Alexander_and_Aristotle.jpg

Alexandre et Aristote





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Grandes_chroniques_Roland.jpg/300px-Grandes_chroniques_Roland.jpg
Enluminure "Chanson de Roland"










http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/18/Mort_de_Roland.jpg/300px-Mort_de_Roland.jpg
Mort de Roland à Ronceveaux
















http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d6/Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg/250px-Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg
Charlemagne et le Pape Adrien I






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/75/Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg/250px-Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg


Charlemagne et son fils Louis le Pieux






RUTEBOEUF

                            



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:CSPIsFWD7EZ5VM:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Jean_de_Joinville.jpg






Ruteboeuf par Clément Marot

Archives