Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 11:06



Un bailli de l'empereur d'Autriche opprime les Suisses. En dehors de toute conjuration, un homme, Guillaume Tell, en tuant ce bailli, déclenche la révolte d'où la Suisse obtiendra son indépendance.

Guillaume Tell, dont le titre original est Wilhelm Tell, est un drame en cinq actes et en vers de Friedrichvon Schiller. La première représentation eut lieu le 17 mars 1804. La légende de Guillaume Tell connut à sa suite un vaste essor, inspirant de nombreux écrivains et musiciens du XIX ème  siècle. Et principalement Rossini, qui composa en 1829, son fameux opéra, du même titre que la pièce du poète allemand.

La révolte suisse

Les Suisses devraient vivre en paix dans leurs paisibles paysages alpestres, mais l'empereur d' Autriche y est représenté par un bailli, Gessler, autoritaire et abusif. Déjà une conjuration réunit trois cantons qui http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:7ebUjYoGayDZTM:http://www.quebecoislibre.org/04/gtell1.jpgattendent le moment propice pour se révolter. Guillaume Tell, un chasseur, arbalétrier réputé, bon père de famille, ne s'occupe pas de politique. Pourtant, un jour, il ne salue pas le chapeau ducal, posé sur une perche sur la place d'Altdorf. Des soldats, chargés de faire respecter  cet édit stupide de Gessler, l'arrêtent. Survient Gessler qui, malgré les protestations du peuple et de ses propres hommes, force Tell à tirer une pomme posée sur la tête de son fils pour sauver leur vie. Miraculeusement, Tell réussit, mais il répond à l'ironie de Gessler : il avait préparé une seconde flèche pour lui au cas où il aurait blessé son fils. Gessler le fait envoyer dans une forteresse de l'autre côté du lac. Mais une tempête inattendue permet à Guillaume Tell de s'échapper. Rongé de haine, il se met en quête du bailli. Lorsque, dans une embuscade, il le tue, les conjurés se décident à chasser l'oppresseur. Toutefois, ils regretteront que l'empereur soit assassiné par un des siens, qui n'a respecté ni le sentiment national ni la discipline qui font l'orgueil du peuple suisse.

Un personnage légendaire

A la fin du XVIII ème siècle et au début du XIX ème, la Révolution préoccupait nombre d'artistes et http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/4a/Mary_I_Queen_of_Scots.jpg/200px-Mary_I_Queen_of_Scots.jpgbeaucoup Schiller. Il  avait développé ce thème dans "Don Carlos", "Marie Stuart" et "La Pucelle d'Orléans". Pour Guillaume Tell, il s'inspira d'un épisode "des Chroniques helvétiques" de l'historien Tschudi (XVI ème  siècle). Or, l'existence de Guillaume Tell, qui serait mort en 1354, et celle de Gessler appartiennent à la légende. La pièce de Schiller connut un vaste succès ; Tell, qui donnait le signal de la révolte, était adopté comme héros national suisse. Le drame était destiné à être joué en plein air, au coeur des montagnes, des lacs et des glaciers alpestres et du peuple lui-même. Les premières représentations dans les théâtres allemands rassurèrent Schiller sur la portée de cette oeuvre. Malade, il mourut l'année suivante sans avoir achevé d'autre pièce.


Extraits :


Le bailli apporte l'ombre dans l'existence des Suisses

 STAUFFACHER : - Devant ce tilleul, j' était assis récemment comme aujourd'hui, réfléchissant avec joie au travail heureusement accompli, quand vint à passer, arrivant de Kussnacht, son château, le bailli à cheval avec ses reîtres. Devant cette maison, il s' arrêta, l' air étonné. Moi, je me levai vite et, avec toute la déférence qui convenait, j' allai au-devant de ce seigneur qui représente pour nous le pouvoir judiciaire de l' empereur dans ce pays. "A qui est cette maison ?" demanda t-il avec une mauvaise intention, car il le savait parfaitement. Et moi, voyant vite ce que j' avais à faire, je lui réponds : "Cette maison, monsieur le bailli, appartient à  l'empereur, mon maître, et à vous, et moi je la tiens en fief" Là-dessus, il réplique : "Je suis régent en ce pays à la place de l' empereur et je ne veux pas que le paysan se construise des maisons sans demander l' autorisation et qu' il vive aussi librement que s' il était maître dans le pays. Je me permettrai de m'y opposer."


(Acte 1,scène 2)

                               ***

Guillaume Tell aime ses enfants et son pays

WALTHER  (montrant le Bannberg) : - Père, est-ce vrai que, sur la montagne là-haut, les arbres saignent quand on les frappe avec la cognée ?
TELL : - Qui dit cela, mon garçon ?
WALTHER : - Le maître berger le raconte. Il y a, dit-il, un sortilège sur les arbres et à celui qui leur fait du mal, la main pousse hors du tombeau.
TELL : - Il y a un sortilège sur les arbres, c' est la vérité. Vois-tu la neige là-haut, les sommets blancs, si hauts qu'ils se perdent dans le ciel ?
WALTHER : - Ce sont les glaciers qui grondent la nuit comme le tonnerre et nous envoient les avalanches.
TELL : - C' est cela. Les avalanches auraient depuis longtemps enseveli la bourgade d' Altdorf sous leur masse si la forêt, là haut, ne leur opposait un barrage.

(Acte III, scène 3)

Le bailli a suscité trop de haine

GESSLER : - Je suis un maître encore beaucoup trop doux pour ce peuple ; les langues sont encore libres ; il n' est pas encore entièrement dompté comme il devrait l'être. Mais cela changera, j' en fais le serment ; je veux le briser, ce caractère opiniâtre, je veux courber cet insolent esprit de liberté ; je veux procla mer dans ces pays une loi nouvelle, je veux... (Une flèche le transperce, il porte vivement la main à son cæur et va tomber. D'une voix éteinte :) Que Dieu m' ait en sa grâce !

(Acte IV, scène 3)  Traduit de l'allemand par A. Ehrhard. Éditions Montaigne, 1933

Notes :

<<Dans un ouvrage intitulé Le Théâtre du peuple, Romain Rolland a rangé Schiller parmi "les très grands auteurs populaires, du moins dans quelques oeuvres". Pour le critique français, l'auteur allemand fut le "plus grand poète de la Révolution, comme Beethoven en fut le plus grand musicien" ; particulièrement enthousiasmé par la puissance du personnage de Guillaume Tell, Romain Rolland a évoqué avec envie les représentations réalisées à Altdorf, à flanc de montagne, au cours desquelles les ouvriers et les bourgeois du canton "vivaient" leurs rôles, le public concourant lui aussi au spectacle... >>

-Aline Alquier, Schiller, collection Les Géants, Paris-Match, 1970

<<Combien il est singulier que la poésie de Schiller se fasse toujours l'interprète de l'enthousiasme patriotique d'autres peuples : les Pays-Bas avec Carlos, la France avec La Pucelle et dans Guilllaume Tell
la Suisse ! Ce grand Allemand n'a pas donné à ses compatriotes leur drame national de la liberté, il leur a dénié la faculté de former une nation et il recommande d'autant plus chaleureusement à ses Allemands d'être plus purs pour devenir des hommes. >>

- Thomas Mann (1955), cité dans Schiller, collection Écrivains d'hier et d'aujourd'hui, éditions Pierre Seghers, 1960

"Guillaume Tell est un modèle de drame populaire (...). Il enchante les yeux par un décor féerique qui reproduit les aspects les plus grandioses de la nature alpestre (...). "

- A. Ehrhard, Guillaume Tell, éditions Montaigne


Partager cet article

Repost 0
Published by Cathou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cathou
  • Le blog de Cathou
  • : Bonjour à tous.... Une approche de certains écrivains ; vie, œuvres, extraits. A l'attention de la personne "ANONYME" qui se reconnaîtra.... : je n'ai jamais voulu m'approprier ce travail, j'ai noté dans ma page d'accueil les sources :Ce blog sans prétention aucune a été crée à partir de fiches -collection Atlas - et d'ouvrages - collection Lagarde et Michard et collection Nathan "Grands écrivains du Monde", -
  • Contact

Divers personnages....


DANTE


                                                                                                      Béatrice Portinari









Dante par Giotto








Première page de la Divine Comédie













************************************************






SOPHOCLE



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/92/Sophocles.jpg/220px-Sophocles.jpg

                                                                                                            


     
       

                      

                                                                                                       Antigone




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg/180px-Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg

Philotecte abandonné par les Grecs







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Sophocles_CdM_Chab3308.jpg/180px-Sophocles_CdM_Chab3308.jpg
Sophocle  Bas relief en marbre









Sophocle




*********************************************************************************




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Sanzio_01_Pythagoras.jpg/220px-Sanzio_01_Pythagoras.jpg

Pythagore



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/ca/Plato_Symposium_papyrus.jpg/220px-Plato_Symposium_papyrus.jpg

Le Banquet manuscrit sur papyrus.






Platon par Raphaël





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Aristoteles_Louvre.jpg/200px-Aristoteles_Louvre.jpg

ARISTOTE





Aristote par Raphaël




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/98/Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg/200px-Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg


Aristote sur une fresque murale à Rome




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ac/BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg/300px-BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg


Alexandre à une bataille






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/79/AlexanderAndLion.jpg/300px-AlexanderAndLion.jpg



Alexandre combattant un lion







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/3/38/Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg/200px-Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg



Bronze - Alexandre









Buste d'Alexandre le Grand







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/Alexander_and_Aristotle.jpg/250px-Alexander_and_Aristotle.jpg

Alexandre et Aristote





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Grandes_chroniques_Roland.jpg/300px-Grandes_chroniques_Roland.jpg
Enluminure "Chanson de Roland"










http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/18/Mort_de_Roland.jpg/300px-Mort_de_Roland.jpg
Mort de Roland à Ronceveaux
















http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d6/Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg/250px-Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg
Charlemagne et le Pape Adrien I






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/75/Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg/250px-Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg


Charlemagne et son fils Louis le Pieux






RUTEBOEUF

                            



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:CSPIsFWD7EZ5VM:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Jean_de_Joinville.jpg






Ruteboeuf par Clément Marot

Archives