Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 15:00

 

Etouffant dans l'univers de sa belle-famille et du petit village perdu dans les Landes qu'elle habite, Thérèse Desqueyroux tente d'empoisonner son mari.

 

Ce geste obscur....

 

A Thérèse elle-même, le geste obscur qui l'a conduite devant les tribunaux apparaît mystérieux. Tandis qu'ayant bénéficié d'un non-lieu elle retourne vers son mari, elle tente de trouver une explication à son acte criminel et de préparer sa défense pour qu'enfin on la comprenne.

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51YNGM9KWDL._SL500_AA300_.jpgSur le chemin du retour, Thérèse se souvient : orpheline, élevée par un père radical, ses seules joies furent ses vacances passées à Argelouse avec son amie Anne de La Trave. Vint ensuite le mariage avec le demi-frère d'Anne, un propriétaire terrien, un homme ordinaire. Et avec le mariage, l' "inéffaçable salissure" de la nuit de noces. Alors, aux longs pins des Landes vinrent s'ajouter les "barreaux vivants" de la famille Desqueyroux.

 

Anne s'est éprise entre-temps de Jean Azévédo, un fils de famille juive, retiré à Argelouse, semblait-il, en raison d'une phtisie, deux "tares" qui rendaient impensable aux yeux des Desqueyroux toute idée d'union. Peut-être mue par un obscur sentiment de jalousie, Thérèse accepte d'entraver ce début de liaison et découvre en Jean Azévédo un orateur brillant qui lui ouvre de nouveaux horizons. Aussi lorsque, malade, Bernard Desqueyroux se trompe dans le dosage de ses médicaments, Thérèse ne fait rien pour l'en prévenir.  Petit à petit, elle tente ainsi de le mener jusqu'à la mort.

 

La séquestrée d'Argelouse

 

Les ordonnances falsifiées sont découvertes et une instruction est ouverte. Grâce à l'habileté du père de Thérèse et à la coopération intéressée de Bernard, elle aboutit à un non-lieu.  De retour chez elle, Thérèse croit enfin trouver chez Bernard un début de compréhension. Las ! Bernard décide de la séquestrer dans la maison d'Argelouse, juqu'au jour où,  amaigrie Thérèse dépérit de manière inquiétante. Bernard l'envoie alors à Paris où nous la laissons, à la terrasse d'un café. 

 

François Mauriac descend jusqu'aux profondeurs les plus obscures de l'âme humaine, et évoque à merveille l'univers étriqué et mesquin d'une certaine province.

 

François Mauriac a donné une suite à "Thérèse Desqueyroux"  : les deux nouvelles de "Plongées" évoquent la vie de Thérèse à Paris, entre l'hôtel et le psychiatre  ; dans "La Fin de la nuit", après une nouvelle passion pour un jeune homme (le fiancé de sa propre fille), Thérèse trouve la délivrance dans la mort.

 

Extraits 

 

"Jusqu'à la fin de décembre, il fallut  vivre dans ces ténèbres. Comme si ce n' eût pas été assez des pins innombrables, la pluie ininterrompue multipliait autour de la sombre maison ses millions de barreaux mouvants. Lorsque l'unique route de Saint-Clair menaça de devenir impraticable, je fus ramenée au bourg, dans la maison à peine moins ténébreuse que celle d'Argelouse. Les vieux platanes de la Place disputaient encore leurs feuilles au vent pluvieux. (...) Je ne voyais Anne qu' aux repas, et elle ne m' adressait plus la parole ; résignée, semblait-il, réduite, elle avait perdu d' un coup sa fraîcheur. Ses cheveux trop tirés découvraient de vilaines oreilles pâles. On ne prononçait pas le nom du fils Deguilhem, mais Mme de la Trave affirmait que si Anne ne disait pas oui encore, elle ne disait plus non. Ah ! Jean l' avait bien jugée : il n' avait pas fallu longtemps pour lui passer la bride et pour la mettre au pas. Bernard allait moins bien parce qu'il avait recommencé à boire des apéritifs. Quelles paroles échangeaient ces êtres autour de moi ? lls s' entretenaient beaucoup du curé je me souviens (nous habitions en face du presbytère). On se demandait, par exemple, "pourquoi il avait traversé quatre fois la place dans la journée, et chaquefois il avait dû rentrer par un autre chemin..."


                         ***
Thérèse revoit Bernard, la tête tournée, écoutant le rapport de Balion, tandis que sa forte main velue s'oublie au-dessus du verre et que les gouttes de Fowler tombent dans l' eau. Il  avale d' un coup le remède sans, qu' abrutie de chaleur, Thérèse ait songé à l' avertir qu' il a doublé sa dose habituelle. Tout le monde a quitté la table - sauf elle qui ouvre des amandes fraîches, indifférente, étrangère à cette agitation, désintéressée de ce drame, comme de tout drame autre que le sien. Le tocsin ne sonnne pas. Bernard rentre enfin : "Pour une fois, tu as eu raison de ne pas t'agiter : c' est du côté de Mano que ça brûle...  Il  demande : "Est-ce que j' ai pris mes gouttes ?" et sans attendre la réponse, de nouveau il en fait tomber dans son verre. Elle s' est tue par paresse, sans doute, par fatigue. Qu'espère-t-elle à cette minute ? "lmpossible que j' aie prémédité de me taire." Pourtant, cette nuit-là, lorsqu'au chevet de Bernard vomissant et pleurant, le docteur Pédemay l'interrogea sur les incidents de la journée, elle ne dit rien de ce qu' elle avait vu à table. II eût été facile, sans se compromettre, d' attirer l' attention du docteur sur l' arsenic que prenait Bernard. Elle aurait pu trouver une phrase comme celle-ci : "Je ne m' en suis pas rendu compte au moment même... Nous étions tous affolés par cet incendie... mais je jurerais, maintenant, qu' il a pris une double dose..." Elle demeura muette.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cathou
  • Le blog de Cathou
  • : Bonjour à tous.... Une approche de certains écrivains ; vie, œuvres, extraits. A l'attention de la personne "ANONYME" qui se reconnaîtra.... : je n'ai jamais voulu m'approprier ce travail, j'ai noté dans ma page d'accueil les sources :Ce blog sans prétention aucune a été crée à partir de fiches -collection Atlas - et d'ouvrages - collection Lagarde et Michard et collection Nathan "Grands écrivains du Monde", -
  • Contact

Divers personnages....


DANTE


                                                                                                      Béatrice Portinari









Dante par Giotto








Première page de la Divine Comédie













************************************************






SOPHOCLE



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/92/Sophocles.jpg/220px-Sophocles.jpg

                                                                                                            


     
       

                      

                                                                                                       Antigone




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg/180px-Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg

Philotecte abandonné par les Grecs







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Sophocles_CdM_Chab3308.jpg/180px-Sophocles_CdM_Chab3308.jpg
Sophocle  Bas relief en marbre









Sophocle




*********************************************************************************




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Sanzio_01_Pythagoras.jpg/220px-Sanzio_01_Pythagoras.jpg

Pythagore



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/ca/Plato_Symposium_papyrus.jpg/220px-Plato_Symposium_papyrus.jpg

Le Banquet manuscrit sur papyrus.






Platon par Raphaël





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Aristoteles_Louvre.jpg/200px-Aristoteles_Louvre.jpg

ARISTOTE





Aristote par Raphaël




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/98/Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg/200px-Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg


Aristote sur une fresque murale à Rome




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ac/BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg/300px-BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg


Alexandre à une bataille






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/79/AlexanderAndLion.jpg/300px-AlexanderAndLion.jpg



Alexandre combattant un lion







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/3/38/Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg/200px-Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg



Bronze - Alexandre









Buste d'Alexandre le Grand







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/Alexander_and_Aristotle.jpg/250px-Alexander_and_Aristotle.jpg

Alexandre et Aristote





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Grandes_chroniques_Roland.jpg/300px-Grandes_chroniques_Roland.jpg
Enluminure "Chanson de Roland"










http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/18/Mort_de_Roland.jpg/300px-Mort_de_Roland.jpg
Mort de Roland à Ronceveaux
















http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d6/Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg/250px-Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg
Charlemagne et le Pape Adrien I






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/75/Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg/250px-Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg


Charlemagne et son fils Louis le Pieux






RUTEBOEUF

                            



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:CSPIsFWD7EZ5VM:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Jean_de_Joinville.jpg






Ruteboeuf par Clément Marot

Archives