Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 13:22

 

L'extraordinaire épopée de la prolifique famille des Buendia qui, un jour, fonda le village de Macondo.

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51SBQFNPYAL._SL500_AA300_.jpgLa guerre des libéraux contre les conservateurs, qui est l'une des trames du récit, est basée sur un épisode réel de l'histoire de la Colombie. Les guerres civiles prirent fin en 1901. Toute une jeunesse libérale, formée dans le culte de Garibaldi* et du radicalisme français, y avait été décimée en montant à l'assaut avec chemises et drapeaux rouges.

 

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Giuseppe_Garibaldi

 

 

Naissance, vie et mort d'un village et de ses habitants

 

A la suite d'un duel d'honneur au cours duquel il a tué son adversaire, hanté par le fantôme de celui-ci, José Arcadio Buendia, accompagné de sa femme Ursula, quitte son village. Au bout de deux ans d'errance, ils fondent Macondo. La vie de ce village est alors ponctuée par les évènements les plus tragiques ou les plus invraisemblables : le village est investi par des gitans qui dérangent l'ordre de la famille des Buendia par leurs prodigieuses inventions. Puis, avec les premiers moyens de communication, la peste de l'insomnie réduit ses habitants à l'apathie. Ensuite viennent la guerre dévastatrice des libéraux -  dont le colonel Aureliano Buendia, fils des fondateurs, se fait le chef contre les conservateurs - , l'arrivée des étrangers, l'implantation de lieux de perdition et les grèves syndicales avec la fondation de la compagnie bananière et les premières liaisons ferroviaires, enfin la longue période des pluies et la dévastation du village, sa disparition, ainsi que celle du dernier membre de la famille, sous un fantastique ouragan. Au cours de ces quelques cent ans d'histoire, c'est aussi la vie de Buendia à laquelle il nous est donné de participer.

 

L'éternel recommencement

 

Deux traits prédominants semblent caractériser cette oeuvre. Premièrement, un extraordinaire don de conteur permet à l'auteur de mêler histoire nationale ou régionale à histoire intime ou familiale, réalisme social et fantaisie ou fantasmagorique personnelle, au sein d'un texte souvent qualifié de "réalisme magique", dont la rapidité et la richesse captivent le lecteur. Deuxièmement, et ceci n'est pas séparable du premier aspect que nous avons souligné, l'auteur articule la multitude des aventures dont il fait la narration sur une réflexion sur le temps, soulignant que, par au-delà les différences et les variations, le devenir des hommes semble lié à la répétition, au recommencement. Là encore, la verve de l'auteur lui permet de mêler histoire et éternité.


Extraits :

 

Le portrait d'un libéral

 

Le colonel Aureliano Buendia fut à l'origine de trente-deux  soulèvements armés et autant de fois vaincu. De dix-sept femmes différentes, il eut dix-sept enfants mâles qui furent exterminés l'un après l'autre dans la même nuit, alors que l'aîné n'avait pas trente-cinq ans. Il échappa à quatorze attentats, à soixante-trois embuscades et à un peloton d'exécution. Il survécut à une dose massive de strychnine versée dans son café et qui eût suffi à tuer un cheval. Il refusa l'Ordre du Mérite que lui décernait le président de la République. Il fut promu au commandement général des forces révolutionnaires, son autorité s'étendant sur tout le pays, d'une frontière à l'autre, et devint l'homme le plus craint des gens au pouvoir, mais jamais il ne permit qu'on le prît en photographie.

 

Le cercle vicieux du temps

 

José Arcadio le Second continuait à relire les parchemins.  Rien n'était plus discernable dans la broussaille touffue de son système pileux que ses dents hachurées de vert-de-gris et ses yeux immobiles. En reconnaissant la voix de son arrière-grand-mère, il tourna la tête vers la porte, essaya de sourire et, sans  le savoir, répéta une ancienne phrase d'Ursula.

- Que voulez-vous, murmura-t-il, le temps passe.

- C'est un fait, répondit Ursula, mais pas à ce point là.

En disant ces mots, elle se rendit compte qu'elle était en train de lui adresser la même réplique qu'elle avait reçue du colonel Aureliano Buendia dans sa cellule de condamné et, une fois de plus, elle fut ébranlée par cette autre preuve que le temps ne passait pas - comme elle avait fini par l'admettre - mais tournait en rond sur lui même.

 

La fin d'un règne

 

Macondo était déjà un effrayant tourbillon de poussière et de décombres centrifugé par la colère de cet ouragan biblique, lorsque Aureliano sauta onze pages pour ne pas perdre de temps avec des faits trop bien connus, et se mit à déchiffrer l'instant qu'il était en train de vivre, le déchiffrant au fur et à mesure qu'il le vivait, se prophétisant lui-même en train de déchiffrer la dernière page des manuscrits, comme s'il se fût regardé dans un miroir de paroles. Alors il sauta encore des lignes pour devancer les prophéties et chercher à connaître la date et les circonstances de sa mort. Mais avant d'arriver au vers final, il avait déjà compris qu'il ne sortirait jamais de cette chambre, car il était dit que la cité des miroirs (ou des mirages) serait rasée par le vent et bannie de la mémoire des hommes à l'instant où Aureliano Babiliona achèverait de déchiffrer les parchemins, et que tout ce qui était écrit demeurait depuis toujours et resterait à jamais irrépétible, car aux lignées condamnées à cent ans de solitude, il n'était pas donné sur terre de seconde chance.


Partager cet article

Repost 0
Published by Cathou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cathou
  • Le blog de Cathou
  • : Bonjour à tous.... Une approche de certains écrivains ; vie, œuvres, extraits. A l'attention de la personne "ANONYME" qui se reconnaîtra.... : je n'ai jamais voulu m'approprier ce travail, j'ai noté dans ma page d'accueil les sources :Ce blog sans prétention aucune a été crée à partir de fiches -collection Atlas - et d'ouvrages - collection Lagarde et Michard et collection Nathan "Grands écrivains du Monde", -
  • Contact

Divers personnages....


DANTE


                                                                                                      Béatrice Portinari









Dante par Giotto








Première page de la Divine Comédie













************************************************






SOPHOCLE



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/92/Sophocles.jpg/220px-Sophocles.jpg

                                                                                                            


     
       

                      

                                                                                                       Antigone




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg/180px-Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg

Philotecte abandonné par les Grecs







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Sophocles_CdM_Chab3308.jpg/180px-Sophocles_CdM_Chab3308.jpg
Sophocle  Bas relief en marbre









Sophocle




*********************************************************************************




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Sanzio_01_Pythagoras.jpg/220px-Sanzio_01_Pythagoras.jpg

Pythagore



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/ca/Plato_Symposium_papyrus.jpg/220px-Plato_Symposium_papyrus.jpg

Le Banquet manuscrit sur papyrus.






Platon par Raphaël





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Aristoteles_Louvre.jpg/200px-Aristoteles_Louvre.jpg

ARISTOTE





Aristote par Raphaël




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/98/Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg/200px-Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg


Aristote sur une fresque murale à Rome




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ac/BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg/300px-BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg


Alexandre à une bataille






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/79/AlexanderAndLion.jpg/300px-AlexanderAndLion.jpg



Alexandre combattant un lion







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/3/38/Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg/200px-Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg



Bronze - Alexandre









Buste d'Alexandre le Grand







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/Alexander_and_Aristotle.jpg/250px-Alexander_and_Aristotle.jpg

Alexandre et Aristote





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Grandes_chroniques_Roland.jpg/300px-Grandes_chroniques_Roland.jpg
Enluminure "Chanson de Roland"










http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/18/Mort_de_Roland.jpg/300px-Mort_de_Roland.jpg
Mort de Roland à Ronceveaux
















http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d6/Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg/250px-Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg
Charlemagne et le Pape Adrien I






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/75/Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg/250px-Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg


Charlemagne et son fils Louis le Pieux






RUTEBOEUF

                            



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:CSPIsFWD7EZ5VM:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Jean_de_Joinville.jpg






Ruteboeuf par Clément Marot

Archives