Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 12:03

1898   1961



Ernest Hemingway appartient à ce que Gertrude Stein a appelé <<la génération perdue>> *,  c'est à dire la génération des Américains nés à peu de chose près avec le siècle et jetés dans la tourmente de la  Première Guerre mondiale avant d'avoir pu connaître une existence normale.


* fr.wikipedia.org/wiki/Génération_perdue


Les survivants en étaient  revenus désaxés et désabusés. Partis pour une croisade, pensaient-ils, ils ne virent en Europe que massacres absurdes au lieu de batailles épiques, et que victimes pitoyables au lieu de héros. Ils leur fut dorénavant http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/28/ErnestHemingway.jpg/250px-ErnestHemingway.jpgimpossible de croire aux notions de gloire, d'honneur et de patrie. Les romanciers de cette génération rejetèrent donc toutes les valeurs traditionnelles et perdirent la foi en tout idéal. Ils exprimèrent leur désarroi et leur désenchantement un peu à la manière de ces autres << enfants du siècle>> qu'avaient été les romantiques français, mais sur un tout autre mode et sans lyrisme. Peu à peu, cependant, leurs plaies morales se refermèrent et Hemingway, en particulier, s'est attaché à redonner sens et valeur à la condition humaine. Son oeuvre suit une courbe qui va d'un scepticisme désespéré aux affirmations d'un stoicisme à la Montherlant et même d'une foi retrouvée en l'amour et en la fraternité de tous les êtres.


Cette épreuve fut d'autant plus traumatisante pour Hemingway qu'il sortait d'une famille très bourgeoise et très pieuse du Middle-West. Il est né le 21 Juillet 1899 à Oah Park (Illinois). Son père était gynécologue et sa mère avait renoncé à sa carrière de cantatrice pour l'épouser. Elle se rattrapa en les dominant, lui, et leurs enfants. Le couple habitait à Oak Park, petite ville cossue de la banlieue de Chicago. Le jeune Hemingway  y passa toute son enfance, dans une atmosphère très puritaine d'où il pouvait cependant s'échapper chaque été lorsque toute la famille allait passer des vacances au milieu des bois qui entourent le lac des Wallons au nord du Michigan. C'est là qu'il fit son apprentissage de chasseur et de pêcheur, ainsi qu'il l'a raconté dans les contes qui ont pour héros le jeune Nick Adams, qui n'est autre que lui-même.


A l'inverse de Fitzgerald, de Dos Passos et même de Faulkner, Hemingway n'alla jamais à l' Université et se donnait volontiers des airs d'autodidacte, mais il fit néanmoins de très solides études à l'excellente High School d'Oak Park avant de se lancer dans le journalisme. Il  fut pendant plusieurs mois reporter au  <<Kansas City Star >> qui était à cette époque un des meilleurs quotidien des États-Unis. C'est alors, prétendait-il, qu'il apprit à écrire, en appliquant soigneusement les règles qu'imposait le rédacteur en chef : << Faites des phrases courtes. Faites des introductions brèves. Servez-vous d'un anglais vigoureux. Soyez affirmatif et non négatif.. >>


Lorsque les États-Unis entrèrent en guerre, Hemingway voulut s'engager pour se battre en Europe et voir de près ce qui s' y passait, mais, sa vue étant mauvaise, il n'obtint de partir que comme conducteur d'ambulance, et il fut affecté à la Croix Rouge italienne. Il  subit  pourtant l'épreuve du feu, car, le 8 juillet 1918, au petit jour, à Fossalta di Piave, un obus autrichien tomba sur un groupe d'hommes dont il faisait partie alors qu'il distribuait du chocolat et des cigarettes en première ligne. Un des hommes fut tué et un autre très grièvement blessé. Hemingway, lui même touché, le chargea sur son dos et essaya  de gagner l'arrière.

 

Il fut par deux fois atteint par un tir de mitrailleuse avant d'arriver au poste de secours. On dut extraire de ses jambes une vingtaine d'éclats d'obus. Il  passa plus de trois mois dans un hôpital de Milan. Il s'éprit à ce moment-Ià d'une jeune infirmière américaine qui lui servit de modèle pour Catherine Barkley dans "L' Adieu aux armes". Il  aurait voulu l'épouser, mais elle lui préféra un officier italien. Cet échec I'affecta d'autant plus qu'il  souffrait de désordres nerveux - d'insomnies torturantes en particulier - depuis sa blessure. Il essayait de s'en guérir en lisant beaucoup - et aussi en buvant - pour oublier I'effrayante rencontre avec la mort qu'il avait faite à Fossalta et qu'il décrivait en ces termes dans une lettre à un ami : << J'ai senti mon âme, ou quelque chose comme ça, qui quittait mon corps, comme lorsqu'on tire un mouchoir de soie de sa poche par un coin. Elle tournoya autour de moi, puis revint, rentra de nouveau dans mon corps, et je cessez  d'être mort. >>

 


http://www.rochester.edu/College/ENG/theatre/dramaturgical/gertrudestein.jpgComme beaucoup de jeunes gens de sa génération, Hemingway eut du mal à se réadapter. Il rompit avec ses parents qui ne le comprenaient pas, reprit du travail comme journaliste, se maria et alla s'installer à Paris dès 1921. Il voulait écrire et s'imposa une discipline rigoureuse, qu'il a décrite dans son livre de souvenirs de cette époque, "Paris est une fête". Guidé par Gertrude Stein et le poète Ezra Pound, i! s'efforça d'atteindre à un style aussi laconique que http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:VhcPNRp2K89pmM:http://epc.buffalo.edu/authors/pound/ep.jpgpossible dans des récits très concis  dont il publia sans grand succès un recueil en 1925 sous le titre  "De nos jours". Il ne réussit à percer que lorsque parut en 1926 son premier roman, "Le Soleil se lève aussi" **.

 

** fr.wikipedia.org/wiki/Le_soleil_se_lève_aussi


Le second roman de Hemingway, "L' Adieu aux armes" ***, est tout aussi désespéré. Il y aborde, avec dix ans de recul, le sujet de cette guerre qui I'avait si profondément marqué. Le titre, emprunté à un poème patriotique anglais, est ironique, car on y voit tout au long que la guerre n'a aucun sens et que I'amour ne vaut pas mieux. Le héros, en effet, le lieutenant Frederick Henry, ambulancier américain dans I'armée italienne, comme Hemingway, après avoir conclu une paix séparée, c'est-à-dire déserté et être passé en Suisse avec une jeune infirmière anglaise, Catherine Barkley, qui I'a soigné à Milan et qu'i! aime d'un grand amour sans phrases, s'aperçoit bientôt que le Destin auquel il croyait avoir échappé I'a pris à son piège. Après quelques mois de grand bonheur dans la pureté de la neige sur les montagnes, la jeune femme meurt ainsi que son bébé dans une maternité de Lausanne des suites d'un accouchement difficile, et le livre s'achève sur une vision du héros partant sans but, le dos courbé sous la pluie.

 

***rosannadelpiano.perso.sfr.fr/ONPA_Hemingway_html.htm

 

Hemingway lui-même n'a pas connu pareille épreuve. Il a réussi à oublier I'horreur de la guerre et l'absurdité de la vie en s'adonnant à deux divertissements, les courses de taureaux et à la chasse, auxquels il a consacré "Mort dans l'après-midi" (1932) et  "Vertes collines d'Afrique" (1935).

 

L'engagement politique


Après le succès de ses premiers romans et son second mariage, Hemingway s'installa en 1928 à Key West, à I'extrême pointe de la Floride, et plus tard à Cuba, près de La Havane, pour bien marquer son désir de rester en marge des États-Unis. C'était I'époque de la <<crise>>, mais les problèmes sociaux ne I'intéressaient pas.

 

La guerre civile  espagnole  fait rage et   le fascisme menace. Hemingway, sans hésiter, se range du côté des démocraties et, pour défendre la cause Républicaines espagnoles, écrit le texte d'un film documentaire : << La Terre espagnole >>, et une pièce de théâtre : << La   Cinquième colonne >> (1938).

Il écrit à chaud un roman ou  il utilise ses souvenirs récents, sans leur donner le temps de  se décanter, comme Malraux l'a fait dans" l'Espoir ". Ce fut "Pour qui sonne le glas" **** (1940) <<Nul homme n'est une île complète en soi-même ; chaque homme est un morceau du continent, une partie du Tout...>>


****http://fr.wikipedia.org/wiki/Pour_qui_sonne_le_glas_%28roman%29

 

Quand éclate la Seconde Guerre  mondiale, Hemingway se contenta de patrouiller pendant plusieurs mois sur son yacht dans la mer des Antilles, avec l'espoir  de détruire ou de capturer un sous marin allemand, mais en 1944, il se fit envoyer en Europe comme correspondant de guerre et prit part à ce titre à plusieurs missions aériennes au-dessus de l' Allemagne et au débarquement en Normandie.  Il suivit les troupes  et parfois même devança les alliées et entra, l'un des premiers dans Paris. Bien qu'il eût matière pour écrire, il traversa une période de stérilité dont la fin fut marquée par la publication en 1949  "d' Au delà du fleuve et sous les arbres". Le livre connut un succès médiocre.


Pour reconquérir son titre de champion (c'est ainsi qu'il voyait sa carrière), il écrivit un  court récit : "Le Vieil homme et la mer (1952).  Ce fut son chant du cygne. Après ce récit, Hemingway tourna en rond, à bout de souffle et à court d'imagination.  Il revisita les lieux où il avait été heureux. Il n'avait plus la force d'écrire, ni de vivre. Désespéré, il y mit un point final en se tuant d'une balle dans la tête le 2 Juillet 1961.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cathou
  • Le blog de Cathou
  • : Bonjour à tous.... Une approche de certains écrivains ; vie, œuvres, extraits. A l'attention de la personne "ANONYME" qui se reconnaîtra.... : je n'ai jamais voulu m'approprier ce travail, j'ai noté dans ma page d'accueil les sources :Ce blog sans prétention aucune a été crée à partir de fiches -collection Atlas - et d'ouvrages - collection Lagarde et Michard et collection Nathan "Grands écrivains du Monde", -
  • Contact

Divers personnages....


DANTE


                                                                                                      Béatrice Portinari









Dante par Giotto








Première page de la Divine Comédie













************************************************






SOPHOCLE



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/92/Sophocles.jpg/220px-Sophocles.jpg

                                                                                                            


     
       

                      

                                                                                                       Antigone




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg/180px-Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg

Philotecte abandonné par les Grecs







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Sophocles_CdM_Chab3308.jpg/180px-Sophocles_CdM_Chab3308.jpg
Sophocle  Bas relief en marbre









Sophocle




*********************************************************************************




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Sanzio_01_Pythagoras.jpg/220px-Sanzio_01_Pythagoras.jpg

Pythagore



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/ca/Plato_Symposium_papyrus.jpg/220px-Plato_Symposium_papyrus.jpg

Le Banquet manuscrit sur papyrus.






Platon par Raphaël





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Aristoteles_Louvre.jpg/200px-Aristoteles_Louvre.jpg

ARISTOTE





Aristote par Raphaël




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/98/Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg/200px-Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg


Aristote sur une fresque murale à Rome




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ac/BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg/300px-BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg


Alexandre à une bataille






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/79/AlexanderAndLion.jpg/300px-AlexanderAndLion.jpg



Alexandre combattant un lion







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/3/38/Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg/200px-Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg



Bronze - Alexandre









Buste d'Alexandre le Grand







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/Alexander_and_Aristotle.jpg/250px-Alexander_and_Aristotle.jpg

Alexandre et Aristote





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Grandes_chroniques_Roland.jpg/300px-Grandes_chroniques_Roland.jpg
Enluminure "Chanson de Roland"










http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/18/Mort_de_Roland.jpg/300px-Mort_de_Roland.jpg
Mort de Roland à Ronceveaux
















http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d6/Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg/250px-Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg
Charlemagne et le Pape Adrien I






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/75/Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg/250px-Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg


Charlemagne et son fils Louis le Pieux






RUTEBOEUF

                            



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:CSPIsFWD7EZ5VM:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Jean_de_Joinville.jpg






Ruteboeuf par Clément Marot

Archives