Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 12:30

 

1893  1945

 

 

Exilé du royaume de l'action dont il poursuit la chimère, Drieu fut au fond un bourgeois rêveur qui se cherchait des raisons de ne pas mourir.

 

Les tourments de ses amitiés blessés sont, chez Drieu, plus pathétiques encore que ses amours déçues. Seule subsistera l'amitié forte, indestructible, qui l'unit à Malraux, faite d'admiration et d'estime réciproques. Prévoyant la tourmente qui tous les deux les emporterait, les séparerait, ils l'admettaient par le même amour fasciné de l'histoire, convaincus qu'à travers toutes les péripéties, la mort même, leur amitié survivrait.

 

 

La guerre à vingt ans

 

Pierre Eugène Drieu La Rochelle naît le 3 janvier 1893, à Paris, dans le Xème arrondissement. Son père est avocat d'affaires. Son grand-père maternel est architecte. Drieu a raconté l'histoire de son enfance dans "Etat http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://storage.canalblog.com/16/44/119589/38196504.jpg&sa=X&ei=yEJFTv38J8rzsgbqyv2uBw&ved=0CAQQ8wc&usg=AFQjCNEpcoF9-dKNNBOu_0ZcCTAemRm9FQCivil" (1921) et l'histoire de ses parents et grands-parents dans "Rêveuse Bourgeoisie" (1937). Ses premières années sont marquées par la lecture de romans d'aventures et d'albums sur l'épopée impériale. <<J'ai connu Napoléon avant la France, avant Dieu, avant moi>> (Etat Civil).

 

A neuf ans, il entre dans un collège mariste, Sainte-Marie-de-Monceau, où il est premier de sa classe mais voudrait dominer par les muscles. En 1907, à l'âge où l'on perd la foi, il découvre Nietzche (Zarathoustra) et la sienne change d'objet. En 1910, Drieu lit le  "Journal d'Amiel*", commence de noter dans un petit cahier les moindres inéflexions de son être.

* http://www.amiel.org/atelier/oeuvre/inedits/premier-journal.html


Il entre  à l'Ecole des sciences politiques, s'inscrit à la faculté de droit et prépare une licence d'anglais à la Sorbonne. Mais, en 1913, il échoue à l'examen de sortie de Sciences po et, plutôt que de se suicider, préfère s'engager dans l'armée :  en novembre, il est incorporé à la caserne de la Pépinière comme élève caporal..

 

Le 23 août 1914, à la bataille de Charleroi, Drieu charge à la baïonnette et connaît avec l'extase la révélation du chef qui dormait en lui. Il racontera cette journée extraordinaire vingt ans après, dans une longue nouvelle, "La Comédie de Charleroi". Blessé à la tête, il est évacué à Falaise où il compose ses premiers poèmes de guerre. De retour au front, il est à nouveau blessé le 29 octobre. En mai 1915, il part pour l'Orient avec le 176 ème régiment d'infanterie, bientôt évacué pour dysenterie. En février 1916, il se bat à Verdun ; le 25, il est blessé à Douaumont par éclats d'obus et évacué. Classé service auxiliaire en décembre, il est à nouveau classé service armé le 6 novembre 1917. Démobilisé le 24 mars 1919, il n'a pas démérité des rêves d'héroïsme qui avaient bercé son adolescence.

 

Révolutions et évolutions du rêve

 

En mars 1916, lors d'une permission de convalescence à Paris, Drieu se lie d'amitié avec Louis Aragon qui le présente en 1919 aux membres du groupe "dada" fondé par Tristan Tzara amour d'André Breton, Philippe Soupault, René Crevel, Jacques Rigaut et d'une revue naissante, "Litterature", à laquelle il collabore.

 

En 1921, il participe, dans le rôle du témoin, au "procès" de Barres organisé par Breton ; il refuse de prendre parti, déclarant  <<avoir le sens du respect>> : pareille énormité déjà laisse présager sa rupture prochaine avec le surréalisme que fomente Breton...


Au printemps 1921  les dadaïstes organisent le procès, présidé par André Breton, de Maurice Barrès, accusé de « crime contre la sûreté de l'esprit » ; Georges Ribemont-Dessaignes est l'accusateur public, la défense est assurée par Aragon et Soupault, et, parmi les témoins se trouvent Tzara, Péret, Drieu La Rochelle, Jacques Rigaut...

André Breton expose ainsi l'acte d'accusation : « Le problème est de savoir dans quelle mesure peut être tenu pour coupable un homme que la volonté de puissance porte à se faire le champion des idées conformistes les plus contraires à celles de sa jeunesse. Comment l'auteur d'Un Homme Libre a-t-il pu devenir le propagandiste de l'Écho de Paris ? »

Cette manifestation, à l'issue de laquelle Barrès est condamné à vingt ans de travaux forcés, est à l'origine de la dislocation du mouvement dadaïste (1922), les fondateurs du mouvement  (Tristan Tzara en tête) refusant toute forme de justice, même organisée par Dada.

 

En attendant, c'est le temps d'une amitié exceptionnelle avec Louis Aragon le prodigieux, qu'il recommande en ces termes à la généreuse sollicitude de Jacques Doucet :<<Vous et moi, Monsieur, nous sommes dans le siècle.  Louis Aragon n'y est pas.  Il a prononcé des voeux qui l'en excluent. (...) Louis Aragon est dans ces années 1920 pour faire vivre quelque chose dont nous nous nourissons tous et qui est l'Esprit. Aujourd'hui il est poète, en un autre temps, il eût été aussi l'homme de Dieu...>>..(lettre du 6 novembre 1924 à Jacques Doucet)

 

C'est l'époque du bordel, ce café pimenté d'érotisme qui n'engageait à rien. La liste serait fastidieuse et peuhttp://medias.fluctuat.net/livres/43/4318-medium.jpg élégante à dresser des maîtresses de grande qualité que collectionna Drieu entre 1920 et 1945, princesse de sang, d'industrie ou seulement de coeur... Expériences  de séduction douloureuses dont il tire un roman, son premier, "L'Homme couvert de femmes" (1924).

 

En 1925, le divorce est consommé entre les deux surdoués de  l'excès : Aragon sera stalinien, Drieu hitlérien après avoir longtemps et éloquemment plaidé la cause de "l'Europe contre les patries " (1931), puis d'un "Socialisme fasciste" (1934), pour finir pétainiste incertain à la rédaction de "Révolution nationale" que dirige Lucien Combelle (1943).

 

"J'ai souvent envie de me suicider tout de suite"

 

1943, c'est l'année ou Drieu se demande avec insistance ce qui l'a empêché de devenir communiste...Tant lui apparaît dérisoire son engagement dans cette aventure suicidaire http://ecx.images-amazon.com/images/I/51cgYIcTgaL._SL500_AA300_.jpgd'une Europe que les décombres unifient mal. Le vieux rêve de la pure action revient, l'image de "l'Homme à cheval" (1943), chevalier à la triste figure et guerrier solitaire. Il est tard. En 1939, Drieu a publié son roman majeur,  "Gilles""Toute ma génération s'y retrouvera de gré ou de force", prévoyait-il -,   qui consacre, largement autobiographique, le naufrage des dieux, le périgée d'un monde imaginaire, l'impuissance avérée des rescapée hallucinés de la Grande Guerre à construire l'avenir radieux...

 

Le 16 mars 1945, alors qu'un mandat d'amener a été lancé contre lui, Drieu se souvient de Jacques Rigaut, son ami, suicidé le 5 novembre 1929 et qui lui inspira son récit le plus décisif (Le Feu Follet, en 1931). Il arrache le tuyau de gaz et avale trois tubes de gardénal.

 

 

 

 

Olivier BARROT commente le journal de DRIEU LA ROCHELLE et compare son engagement totalement opposé à celui de Jean PAULHAN. -

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Cathou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cathou
  • Le blog de Cathou
  • : Bonjour à tous.... Une approche de certains écrivains ; vie, œuvres, extraits. A l'attention de la personne "ANONYME" qui se reconnaîtra.... : je n'ai jamais voulu m'approprier ce travail, j'ai noté dans ma page d'accueil les sources :Ce blog sans prétention aucune a été crée à partir de fiches -collection Atlas - et d'ouvrages - collection Lagarde et Michard et collection Nathan "Grands écrivains du Monde", -
  • Contact

Divers personnages....


DANTE


                                                                                                      Béatrice Portinari









Dante par Giotto








Première page de la Divine Comédie













************************************************






SOPHOCLE



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/92/Sophocles.jpg/220px-Sophocles.jpg

                                                                                                            


     
       

                      

                                                                                                       Antigone




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg/180px-Philoctetes_Hermonax_Louvre_G413.jpg

Philotecte abandonné par les Grecs







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Sophocles_CdM_Chab3308.jpg/180px-Sophocles_CdM_Chab3308.jpg
Sophocle  Bas relief en marbre









Sophocle




*********************************************************************************




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3f/Sanzio_01_Pythagoras.jpg/220px-Sanzio_01_Pythagoras.jpg

Pythagore



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/ca/Plato_Symposium_papyrus.jpg/220px-Plato_Symposium_papyrus.jpg

Le Banquet manuscrit sur papyrus.






Platon par Raphaël





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a4/Aristoteles_Louvre.jpg/200px-Aristoteles_Louvre.jpg

ARISTOTE





Aristote par Raphaël




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/98/Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg/200px-Sanzio_01_Plato_Aristotle.jpg


Aristote sur une fresque murale à Rome




http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ac/BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg/300px-BattleofIssus333BC-mosaic-detail1.jpg


Alexandre à une bataille






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/79/AlexanderAndLion.jpg/300px-AlexanderAndLion.jpg



Alexandre combattant un lion







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/3/38/Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg/200px-Alexander_on_Bucephalus_bronze_statue.jpg



Bronze - Alexandre









Buste d'Alexandre le Grand







http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/Alexander_and_Aristotle.jpg/250px-Alexander_and_Aristotle.jpg

Alexandre et Aristote





http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c1/Grandes_chroniques_Roland.jpg/300px-Grandes_chroniques_Roland.jpg
Enluminure "Chanson de Roland"










http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/18/Mort_de_Roland.jpg/300px-Mort_de_Roland.jpg
Mort de Roland à Ronceveaux
















http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d6/Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg/250px-Charlemagne_and_Pope_Adrian_I.jpg
Charlemagne et le Pape Adrien I






http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/75/Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg/250px-Charlemagne_et_Louis_le_Pieux.jpg


Charlemagne et son fils Louis le Pieux






RUTEBOEUF

                            



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:CSPIsFWD7EZ5VM:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Jean_de_Joinville.jpg






Ruteboeuf par Clément Marot

Archives